Actualités

Revue de presse

Recevoir la newsletter

Rechercher sur le site :
Suivez-nous
Facebook    
Aide au développement
Actualité
Les financements innovants pour le développement : contribution d’ESF aux débats en 2011

Octobre 2011 - Epargne Sans Frontière (ESF) a décidé de contribuer aux débats internationaux sur les financements innovants pour le développement qui est une question que la France a placée en haut de l’agenda de sa présidence du G20 de 2011 et du Sommet de Cannes des 3 et 4 novembre 2011.

ESF vous propose ainsi de lire désormais en ligne, et ce gratuitement, sa synthèse documentaire sur « Les Financements innovants pour le développement » qu’elle vient de publier dans le n°104 de septembre 2011 de sa revue Techniques Financières et Développement.

Réalisée dans le cadre des travaux de recherche menés par ESF avec le soutien financier de l’Agence Française de Développement, cette capitalisation fait un point sur la définition des financements innovants ; présente un état des lieux des mécanismes innovants de financement existants ou en cours d’étude ; et met l’accent sur la notion de taxe sur les transactions financières internationales, mécanisme innovant désormais promu par la Communauté internationale.

Les financements innovants ont rapporté à ce jour plus de 5 milliards de dollars de financements supplémentaires pour le développement à partir de quatre types de mécanismes : les contributions obligatoires, les contributions volontaires, les garanties d’emprunt, et les mécanismes de marché.

Si l’on ne peut réduire les financements innovants aux seules taxes internationales, l’examen des possibilités de mise en œuvre d’une taxe sur les transactions financières internationales pour le développement constitue toutefois l’une des priorités de l’agenda de la présidence française du G20 des 3 et 4 novembre 2011 à Cannes. L’impulsion d’une dynamique politique officielle semble donc désormais possible.

Il reste que l’instauration d’une telle taxe ne peut se concevoir que si la volonté politique permet qu’elle soit appliquée par tous les Etats, sous peine d’un risque de distorsion de concurrence. Il reste aussi à s’assurer que la finalité d’une telle taxe soit bien de contribuer à financer la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement ainsi que l’adaptation au changement climatique.

Lire en ligne "Les Financements innovants pour le développement", Techniques Financières et Développement, n°104, septembre 2011.

A noter :
Cette capitalisation sera régulièrement actualisée pour tenir compte de l’évolution de la problématique sur la scène française, européenne et internationale.
 

 

 

 




Connexion
Adresse mail
Mot de passe  
> Pas encore de compte ?
> Mot de passe oublié
La revue
Techniques Financières
et Développement (TFD)

TFD Nouveauté

 

TFD n°116 - Septembre 2014

 

 Les Banques en Afrique / Actes du Colloque 2014 d'ESF

> En savoir plus

TFD Prochain numéro

TFD n°117 - Décembre 2014

L'APD dans l'agenda post-2015